L’Usine aux aiguilles vertes

  • Lieu: Seine-Maritime
  • État: Démoli en 2013

Exploré en : Juillet 2011

Une histoire de réveil

Les aiguilles et les chiffres de ce cadran émettent une lueur verte caratéristique tu radium et du tritium

Cette usine désaffectée, démolie en 2013, était un peu particulière. En effet, il s’agissait d’une usine de fabrication de réveil au radium 226 et au tritium. Matériaux radioactifs qui donnent, aux aiguilles d’anciennes horloges, cette couleur verte caractéristique.

L’usine comptait au plus fort de son activité, en 1950, une production de 4000 pièces par jour avec un total d’un milier d’ouvrier. L’entreprise a été mise en liquidation en 1989 et est restée abandonnée pendant plus de 20 ans. Le site étant contaminé et radioactif, la démolition fut particulièrement sécurisée et suivie d’une décomtamination. Aujourd’hui, la commune projète l’aménagement du site. Je vous invite à en apprendre plus sur ce pend d’histoire grâce au site dédié http://www.reveils-bayard.com, que je me permets de citer.

Source : http://www.reveils-bayard.com/historique/saint-nicolas-d-aliermont/

Maxime

© copyright 2018, Tous droits réservés, Photo: Canon 600D 18-55 EF-IS / 50mm 1.8



Laisser un commentaire

*