Savonnerie Y

  • Lieu: Bord de seine, Seine-Maritime
  • Etat: Détruit en 2015
  • Risque: Peu dangereux à dangereux

Exploré en : Juillet 2011

Présentation:

Le tribunal de commerce de Rouen a prononcé en 2008, la liquidation judiciaire de la savonnerie, une des dernières en activité en Europe de l’ouest, en l’absence de repreneur.

« On délocalise le savon de Marseille à l’étranger mais nos dirigeants politiques n’en ont rien à faire », a déclaré, très amèrement , Yannick Bersoult, délégué CFDT, à l’issue de l’audience. Il a précisé que le tribunal avait donné un mois pour liquider l’entreprise et mettre en place un plan de sauvegarde de l’emploi pour les 63 salariés.

La savonnerie appartenait depuis juillet 2006 à Unhycos, une société française de négoce de produits d’hygiène et de beauté. Sa production était tombée à 4.000 tonnes de savon par an, alors que sa capacité atteignait les 30.000 tonnes.

Pour Yannick Bersoult, l’entreprise a été victime de l’euro fort qui a pénalisé ses exportations vers les pays d’Asie et d’Amérique. Elle a, par ailleurs, dû faire face, selon lui, à la hausse des cours du suif stimulés par son utilisation croissante comme bio-carburant.

Soucre: daily-bourse.fr

Explorations:

Que peu de vestige persiste dans cette usine. Seuls les gigantesques chaudrons haut de 20 mètres et quelques installations remplies de savon font de cette usine, plutôt bien conserver, un savon géant. La première surprise à notre arrivée, fut, bien sur, l’odeur que dégage l’usine. Les parfums de savon emplissent l’atmosphère de cette savonnerie. Il est assez particulier de sentir cette odeur dans un lieu comme celui-ci.
Cette usine est aussi le repère de beaucoup de tagueurs talentueux. Les tags ne détériorent pas cette usine. Ils lui donnent plutôt une certaine valeur compte tenu du talent de ces artistes.

© copyright 2018, Tous droits réservés, Photo: FujiFilm Finepix HS10

Maxime



5 réponses

  1. c’est un bon sport cette usine l’a^^ bon la premiere fois on s’est fait viré par des personnes bizarre lool mais le deuxieme fois ce fut pas mal^^

Laisser un commentaire

*